Héberger son nom de domaine, installer WordPress

1 – Héberger son nom de domaine, installer WordPress

Pour bâtir les fondations de son site Web, il faut choisir un nom de domaine, un hébergeur, puis installer WordPress.

Cette page détaille tout cela et vous recommande trois excellents hébergeurs pour WordPress !

Si vous avez déjà un hébergeur utilisant CPanel, vous trouverez aussi comment installer WordPress.

fondations-brut-1

Partagez cette page si vous la trouvez utile !

000

Héberger son site web et Installer WordPress

fondations-2-brut-1Pour créer un site avec WordPress, il faut d’abord avoir un hébergeur, qui stockera votre site web sur ses serveurs. Il faut aussi un nom de domaine, que l’hébergeur peut enregistrer pour vous. Ensuite, il faut installer WordPress ! Selon votre situation (vous avez peut-être déjà un hébergeur par exemple), différentes possibilités s’offrent à vous :

Quel hébergeur WordPress choisir?

Nouveau! J’ai négocié des remises chez les hébergeurs WebHosting Hub et InMotion Hosting! En cliquant sur les liens ci-dessous, vous bénéficierez d’une réduction de plus de 40% chez Webhosting Hub, et de 30% de remise chez InMotion Hosting! Elle n’est pas belle la vie? 😉

Quel hébergeur de site web choisir ?

Si vous n’avez pas encore d’hébergeur pour votre site web, il faut en choisir un! Voici les trois que je recommande (et utilise) :

Pour créer un blog ou un site perso…

…et tant que votre site ne dépassera pas les 100 visiteurs par jour, je recommande le premier prix des plans spéciaux WordPress de  Web Hosting Hub.

webhostinghub

C’est une maison sérieuse et fiable qui malgré un petit prix garantit de bonnes performances. Ils proposent une offre peu chère, mais avec tout ce qu’il vous faut pour que WordPress tourne correctement du côté hébergement. WordPress peut maintenant être pre-installé automatiquement pour vous, et le nom de domaine est offert la première année !

Pour créer un site web de petite ou moyenne entreprise…

…une petite boutique spécialisée, un portfolio professionnel ou une vitrine, je préfère le plan WordPress « Power » de Inmotion Hosting.

inmotionhosting-250x250

Tout aussi sérieux que WebHosting Hub (les deux sociétés appartiennent d’ailleurs au même groupe), mais avec une offre plus variée et résolument orientée entreprises, le plan « Power » réserve sur plus de puissance du serveur pour votre site web. Ici aussi vous disposez d’une installation automatique de WordPress.

Si en revanche vous êtes certains que votre site aura très vite un fort trafic…

…ou que vous voulez le top du top en hébergement pour votre site web, voyez le plan « small » (il n’a de small que le nom!) de www.lightningbase.com !

lightningbase-logo

Lightning Base propose de l’hébergement sur mesure pour WordPress, sur des serveurs très haut-de-gamme, avec un niveau de performance et de sécurité dignes d’un serveur dédié. Evidemment, cela a un prix…mais sachez que le présent site est hébergé chez eux !

Besoin de plus d’infos sur les hébergeurs que je recommande? Voyez cette page !

Pas chers ou gratuits : attention !

Un site internet, c’est un ensemble de contenus (textes, images, vidéos, sons,…) stocké quelque part sur un serveur web. Ce serveur n’est qu’un ordinateur capable de délivrer ces contenus à la demande sur le réseau internet.

Il existe des solutions « gratuites » pour héberger son site internet, mais en général elles vous imposent des publicités sur votre site, vous obligent à avoir un nom de domaine incluant leur nom, et ne vous laissent que très peu de marge de manoeuvre sur le design et les fonctionnalités de votre site web.

Dans tous les cas, si vous voulez pouvoir installer WordPress facilement, vérifiez bien que l’hébergeur propose Cpanel et le script Softaculous, sans quoi il vous faudra certainement installer WordPress manuellement !

Prenez aussi garde aux hébergeurs de site qui vous promettent monts et merveilles pour des sommes dérisoires! Dans l’immense majorité des cas, ils surchargent leurs serveurs mutualisés, et vous vous retrouverez pénalisé trop souvent par des lenteurs et des pannes (site inaccessible) dues aux trop faibles ressources disponibles.

Egalement, et cela n’est pas du tout négligeable, les hébergeurs « prix plancher » feront systématiquement cohabiter sur leurs serveurs votre site avec des sites douteux (hackers et autres) et/ou pornographiques.

Voilà pourquoi je ne recommande que trois hébergeurs payants, dont j’ai vérifié qu’ils sont des entreprises sérieuses et fiables, et qui ne vous feront pas ce genre de mauvaise surprise.

Partagez cette page si vous la trouvez utile !

000

Comment enregistrer un nom de domaine?

Enregistrer son nom de domaine

Une fois que vous aurez choisi votre hébergeur, et comme un nom de domaine doit être unique (voir colonne de droite pour plus d’infos), il faut d’abord vérifier que celui que vous avez choisi est bien disponible!

Imaginons que vous souhaitiez que le nom de domaine de votre site soit « monbeausite.com » (je vous accorde que c’est d’une renversante originalité).

Nous allons pouvoir vérifier, sur la page s’affichant après avoir cliqué sur « Get Started » chez Webhostinghub par exemple, si il est disponible (cliquer sur l’image pour zoomer).

Pas de chance! « monbeausite.com » n’est pas disponible, il faudra en choisir un autre! Par exemple, je peux essayer de changer l’extension, et tenter « monbeausite.net », ou « monbeausite.org ». Mais je pourrais aussi essayer « mon-beausite.com », ou encore « mon-beau-site.com », et caetera.

Lorsque vous aurez trouvé votre bonheur, il ne vous restera plus qu’à cliquer sur « continue » pour passer à la page de saisie des coordonnées et de paiement.

Sur cette même page, chez Inmotion Hosting comme chez Webhostinghub, vous pourrez cocher l’option « Install WordPress » avant de procéder au paiement.

Nom de Domaine ?

Pour qu’un internaute puisse accéder à un site internet, il faut qu’il soit connecté au réseau, et qu’il demande le nom de domaine correspondant au site (via la barre d’adresse de son navigateur). Par exemple, le nom de domaine du présent site est “comment-creer-un-site-internet.net”. En fait, ce nom pointe généralement vers un dossier  sur le disque dur du serveur en question.

Le nom de domaine (en anglais, “Domain Name”), c’est un peu comme une adresse postale : pour qu’elle soit utilisable, elle doit être unique. Autrement dit, il ne peut y avoir qu’un seul site internet ayant pour nom de domaine ”comment-creer-un-site-internet.net”. En réalité, les adresses internet sont composées d’une suite de nombres décrivant les adresses précises des serveurs de nom de domaine (en anglais “Domaine Name Server”, ou D.N.S.), mais tout cela dépasse largement le cadre de cette méthode.

Une fois au bout de la procédure, il faudra patienter un peu! En effet, le fonctionnement d’internet fait que, lors de l’enregistrement d’un nouveau nom de domaine, il faut laisser le temps à l’ensemble du réseau de le propager de proche en proche. Cela prends en général moins de 24 heures, après quoi nous pourrons installer (si vous n’avez pas utilisé l’option « auto-install ») puis configurer WordPress!

Si vous avez coché l’option « Auto-install » lors de votre inscription chez un des hébergeurs recommandés, vous devriez pouvoir passer à la deuxième étape :

PARAMÉTRER WORDPRESS – PLUGINS

Sinon, voyez ci-dessous pour installer WordPress avec Softaculous ou à la main…

Partagez cette page si vous la trouvez utile !

000

Comment Installer WordPress avec cPanel et Softaculous

Attention, la procédure qui suit vous permettra d’installer WordPress en version française facilement, mais seulement si l’hébergeur utilise Softaculous. Si votre hébergeur ne le possède pas, ou que vous aimez mettre les mains dans le cambouis, vous pouvez toujours installer WordPress en version française manuellement, mais c’est moins simple! La procédure manuelle se trouve plus bas dans cette page.

1 – Accéder à cPanel

Une fois votre nom de domaine accessible dans votre navigateur internet, connectez vous à l’interface d’administration de votre site, l’outil s’appelle cPanel.

Pour y accéder, il suffit de rajouter /cpanel à votre nom de domaine.

Par exemple, pour accéder au cpanel du site www.monbeausite.net, je saisirai www.monbeausite.net/cpanel. Vous devrez saisir vos login et mot de passe reçus par mail, après quoi vous serez menés sur le panneau de configuration proprement dit.

En passant, remarquez que vous pouvez changer la langue de cette page d’accès à cpanel. Néanmoins, cela ne changera pas la langue de la suite pour autant (il faudra le faire aussi dans cpanel).

La première chose à faire dans cPanel, hormis modifier éventuellement votre mot de passe, c’est donc de changer la langue! C’est tout simple, recherchez la section « Preferences« , vous y trouverez une icône « Change Language« . De là vous pourrez choisir la langue de Molière pour votre cPanel.

2 – Lancer Softaculous

De retour au menu principal de cpanel, cliquez sur l’icône « Installer WordPress« . Cela lancera l’outil nommé Softaculous, qui va permettre d’installer WordPress très rapidement (et facilement!).

Beaucoup de champs sont déjà saisis, il n’y a normalement pas grand chose à modifier.

Nous verrons plus loin que les « site settings » seront modifiables ensuite. Mais vous pouvez en profiter pour les saisir ici.

L’important, c’est de bien choisir (et retenir!) le nom d’utilisateur et le mot de passe que vous voudrez utiliser pour entrer dans l’administration de WordPress (c’est avec ceux-ci que vous pourrez vous connecter à l’interface de gestion du site, sur tout ordinateur connecté à internet).

Egalement, renseignez l’adresse email à laquelle vous voulez que votre site vous prévienne en cas de besoin (lorsqu’un visiteur laisse un commentaire par exemple).

Vous avez aussi la possibilité de saisir votre adresse email si vous voulez que vous soient envoyés les infos utiles pour vous connecter à l’interface d’administration de votre wordpress. Profitez-en!

Enfin, n’oubliez pas de choisir la langue de l’installation => Français!

Il ne reste plus qu’à cliquer sur « Installation » !

Je ne saurais que vous recommander de noter précieusement les infos choisies!

Pourquoi WordPress ?

  • WordPress est un des gestionnaires de contenu les plus utilisés au monde: il est le moteur de 26% des sites web!
  • Il est open source (et donc gratuit), et profite d’une très grande communauté d’excellents développeurs.
  • Il jouit d’une très grande flexibilité tout en restant très simple à utiliser.
  • Les nombreux thèmes disponibles gratuitement sont tout simplement plus beaux et plus fonctionnels.
  • Des quantités énormes de forums, de documentations et d’aides se trouvent sur internet.
  • Les sites faits avec WordPress sont plus faciles à référencer dans Google.
  • Ce sont de véritables site webs dynamiques : les pages ne sont pas stockées sous forme de code HTML, comme les sites du web de grand-papa, mais en séparant le contenu (textes, images,…sont dans une base de données) de la forme (des modèles et des feuilles de styles modifiables). Quel intérêt ? L’évolutivité, pardi!

Et voilà, WordPress est installé et prêt à vous accueillir! Softaculous a automatiquement créé la base de donnée de votre site, et installé WordPress sur votre nom de domaine.

A l’avenir, où que vous soyez, avec un ordinateur et une connection internet, vous pourrez gérer votre site en saisissant, dans la barre d’adresse d’un navigateur web, l’adresse qui vous est indiquée sur cette dernière page.


Elle sera toujours du type: http://votre-nom-de-domaine/wp-admin

Il va être temps de paramétrer WordPress et d’installer un ou des thèmes!

PARAMÉTRER WORDPRESS – PLUGINS

Partagez cette page si vous la trouvez utile !

000

Comment Installer WordPress manuellement avec cPanel

Si votre plan d’hébergement ne possède pas Softaculous, il ne vous reste plus qu’à installer WordPress manuellement via cPanel. Attention! Installer WordPress manuellement n’est certes pas une procédure très complexe, mais c’est plus compliqué que d’utiliser Softaculous! Le résultat étant le même, je vous recommande de ne mettre les mains dans le cambouis que si vous n’avez pas le choix!

1 – Télécharger WordPress en version française

Commençons par télécharger la dernière version française de WordPress.

Pour cela, rendez-vous sur http://fr.wordpress.org, et cliquez sur le bouton « Téléchargez WordPress x.x.x.zip ». Choisissez un emplacement sur votre disque dur pour stocker ce fichier .zip, et enregistrez le.

Ne le décompressez pas tout de suite, nous ferons cela plus tard via cPanel. A propos de cPanel, il est temps de nous y connecter!

2 – Se connecter à cPanel

cPanel, c’est l’interface d’administration de votre hébergement. Pour y accéder, il suffit de rajouter /cpanel à votre nom de domaine.

Par exemple, pour accéder au cpanel du site www.monbeausite.net, je saisirai www.monbeausite.net/cpanel. Vous devrez saisir vos login et mot de passe, que vous avez dû recevoir par email lorsque vous avez mis en route votre hébergement.

Si tout se passe bien, vous serez mené sur le panneau de configuration proprement dit.

Si vous vous connectez pour la première fois sur votre cPanel, peut-être le trouverez vous en langue anglaise. Dans ce cas, voyons comment le mettre en français…

3 – Passer cPanel en Français

La première chose à faire dans cPanel, hormis modifier éventuellement votre mot de passe, c’est donc de changer la langue!

C’est tout simple, recherchez la section Preferences , vous y trouverez une icône Change Language. De là vous pourrez choisir la langue de Molière pour votre cPanel.

Bien, maintenant que nous y voyons plus clair, nous allons pouvoir passer à quelque chose de plus sérieux: créer une base de données pour WordPress!

4 – Créer une base de données pour votre WordPress

WordPress étant un site dynamique, il stocke de nombreuses données (textes, utilisateurs, paramètres, …) dans une base de données.

Dans la page principale de votre cPanel, descendez jusqu’à la section Bases de données, et cliquez sur Assistant de création de base de données MySQL. Nous allons utiliser un outil de cPanel pour créer une base de données qui permettra l’installation de WordPress.

Vous devez maintenant saisir un nom pour votre base de données en création. « WordPress » est un exemple, mais rien ne vous empêche de choisir autre chose!

Puis allez à la prochaine étape, lors de laquelle nous allons créer un utilisateur pour cette nouvelle base de données.

5 – Créer un utilisateur pour la base de données WordPress

Pour créer l’utilisateur de la base de données en création, entrez simplement un nom dans le champ Nom d’utilisateur. Là encore, vous avez le choix, même si « lapinou » n’est certes peut-être pas un choix très rationnel…

Ensuite, choisissez un mot de passe pour cet utilisateur. Il est important que celui-ci soit le plus fort possible, faites donc confiance à l’indicateur de degré de sécurité. N’hésitez pas à utiliser le générateur de mot de passe!

Sachez par ailleurs que vous n’aurez pas à saisir ce mot de passe lors de l’usage courant de votre site, il peut donc être complexe. Il faudra simplement le garder précieusement noté quelque part au cas où. Validez ensuite avec le bouton Créer un utilisateur.

6 – Allouer tous les privilèges à l’utilisateur de la base de données WordPress

C’est la dernière étape dans la création de la base de données. Nous allons donner à ce nouvel utilisateur tous les privilèges d’usage et de modifications dans la base de données.

Vous vous doutez peut-être maintenant que ce nouvel utilisateur, ce n’est pas vous, mais bien votre futur WordPress! ;-)

C’est simple: il vous suffira de cocher la case en haut du tableau, la bien nommée Tous privilèges!

Pensez aussi à bien noter les éléments suivants:

  • Nom de la base de données
  • Nom de l’utilisateur
  • Mot de passe (password)

Puis cliquez sur Prochaine étape. Vous devriez obtenir confirmation de l’ajout du nouvel utilisateur à la base.

7 – Envoyer les fichiers de WordPress sur le serveur de votre hébergement

Nous allons utiliser un autre outil de cPanel pour uploader le fichier .zip que nous avons téléchargé lors de la première étape.

Cet outil, c’est le gestionnaire de fichiers, qui se trouve dans la section Fichiers de cPanel.

Création du répertoire temporaire d’installation

Lorsque vous cliquez sur l’icône pour ouvrir le gestionnaire de fichiers, il vous demande quel dossier vous voulez explorer.

Choisissez le répertoire principal, dans lequel nous allons créer un dossier temporaire pour y décompresser les fichiers de WordPress.

Cliquez sur Go, et le gestionnaire de fichiers devrait s’ouvrir dans un nouvel onglet.

Dans le gestionnaire de fichiers, vérifiez d’abord que vous êtes bien dans le répertoire principal (racine).

Cliquez ensuite sur l’icône Nouveau Répertoire, et, dans la fenêtre qui s’ouvre en sur-impression, saisissez un nom pour ce dossier temporaire (par exemple install-wordpress).

Enfin, cliquez sur Create new Folder.

Upload du fichier WordPress.x.x.zip

Déplacez vous dans le nouveau dossier créé, en cliquant tout simplement sur son nom.

Ensuite, cliquez sur l’item Téléversement, vous verrez s’ouvrir un nouvel onglet dans votre navigateur web, dans lequel vous pourrez choisir le fichier à uploader.

Vérifiez que le fichier sera bien téléversé dans le dossier que vous venez de créer pour cela.

Puis cliquez sur Choisissez un fichier, et pointez le fichier .zip téléchargé sur http://fr.wordpress.org à l’étape 1.

Attention, nous parlons bien du fichier WordPress-3.x.x-fr-FR.zip, il ne faut pas dézipper ce fichier avant de l’uploader!

 

Une fois sélectionné le bon fichier, il n’y a plus qu’à attendre que l’upload se fasse! Vous verrez, en bas à droite, une barre vous indiquant le déroulement de l’upload.

Après quoi nous pourrons décompresser un peu… 😉

8 – Décompresser les fichiers de WordPress et les déplacer au bon endroit

Extraire les fichiers WordPress de l’archive .zip

L’upload terminé, retournez sur la page du gestionnaire de fichiers de cPanel, vous devriez trouver le fichier .zip dans le dossier créé pour l’installation (dans mon cas install-wordpress).

Si vous ne le voyez pas, essayez de cliquer sur l’icône Recharger se trouvant au dessus de la liste des fichiers.

Faites un clic droit sur le fichier, et choisissez l’option Extract.

Une petite fenêtre s’ouvre et vous propose d’extraire les fichiers de l’archive dans le dossier où se trouve le fichier. Vous n’avez qu’à cliquer sur Extract Files dans cette fenêtre, et laisser ensuite le gestionnaire procéder à l’extraction.

Déplacer les fichiers WordPress dans le bon répertoire

Vous aurez certainement remarqué que l’extraction vous a créé dans le dossier non pas une liste de fichiers, mais un dossier nommé WordPress. Il va falloir déplacer tout le contenu de ce dossier vers le dossier public_html.

Allez donc dans ce dossier WordPress en double cliquant sur son nom. Cliquez ensuite sur l’icône Tout sélectionner.

Il ne reste plus qu’à « prendre » les fichiers sélectionnés avec la souris, puis à les déposer dans le dossier public_html!

Le plus dur est fait! Il n’y a plus qu’à lancer le script d’installation de WordPress!

9 – Lancer le script d’installation de WordPress

Vous touchez au but! Tout est prêt maintenant pour lancer la dernière phase de l’installation de WordPress sur votre hébergement. Ouvrez donc un nouvel onglet dans votre navigateur favori, et saisissez l’URL qui lancera le script d’installation.

Elle sera de la forme suivante: http://votre-domaine/wp-admin/install.php, avec votre-domaine remplacé par le nom de domaine qui pointe vers votre hébergement.

Par exemple, si vous installez WordPress à partir du dossier public_html du site monbeausite.com, vous devrez saisir: http://monbeausite.com/wp-admin/install.php

La première chose que vous devriez obtenir, c’est un message d’erreur! Le script d’installation va vous dire qu’il ne trouve pas le fichier wp-config.php, et vous propose d’en créer un.

Cliquez simplement sur Créer un fichier de configuration.

Vous voici presque aux portes de votre WordPress! l’écran suivant vous indique de quoi vous allez avoir besoin pour l’exécution du script.

Comme cela vous est précisé, le script d’installation ne fait rien d’autre que compléter un fichier de configuration type (wp-config-sample.php) avec les infos que vous allez saisir dans un instant.

Pas de panique donc si, pour quelque raison, l’exécution du script devait mal se passer! Vous pourrez toujours le faire à la main ensuite

Cliquez donc sur C’est parti!

10 – Saisir les infos de la base de données créée pour WordPress – Finaliser l’installation de WordPress!

Voici venu le moment où vous aurez besoin des informations précieusement notées lors de la création de la base de données, aux étapes 5 et 6.

Vous devez donc saisir:

  • Le nom de la base de données créée à l’étape 5. Attention à bien saisir le nom complet de la base (il y a généralement un préfixe ajouté automatiquement).
  • Le nom de l’utilisateur (identifiant) créé dans cette même étape. Là encore, n’oubliez pas le préfixe!
  • Le mot de passe choisi pour cet utilisateur.

Pour les deux derniers champs, à moins de cas très particuliers (multiples installations par exemple), vous pouvez laisser tel quel.

Enfin, cliquez sur Envoyer.

Vous devriez obtenir la confirmation suivante:

Cliquez donc sur Lancer l’installation, et vous voilà enfin à la dernière étape de l’installation manuelle de WordPress!

C’est simple, vous n’avez plus qu’à indiquer:

  • Le titre général de votre site.
  • L’identifiant de l’administrateur de votre WordPress.
  • Le mot de passe pour cet administrateur.
  • L’adresse email de l’administrateur.

Sachez que toutes ces données seront modifiables plus tard, mais surtout notez bien les identifiants et mot de passe de l’administrateur!

Sans cela, vous ne pourrez pas accéder au back-office de votre WordPress…ce serait dommage, après tout ce travail!

Puis, cliquez sur Installer WordPress, et…

Ça y est, vous y êtes! WordPress est installé et tourne enfin!

Si vous n’avez rien manqué en cours de route, vous devriez maintenant, en tapant votre nom de domaine dans votre navigateur, tomber sur la page d’accueil type de WordPress.

Après tous ces efforts, vous le méritez bien! 😉

Pour la suite des opérations, je vous recommande d’aller voir directement la page où je traite du paramétrage de WordPress:

PARAMÉTRER WORDPRESS

Partagez cette page si vous la trouvez utile !

000

Rhââââ noooooon ça ne marche pas! Le script d’installation WordPress a planté!!!

Oooon se caaaaalme

iiiiinspirez à fond

eeeeexpirez

eeeet

recommencez

Dééééétendez-vous

Voiiiilà, maintenant que vous êtes (un peu) calmé(e), vous allez pouvoir générer manuellement ce fichu fichier wp-config.php.

Editer le fichier wp-config-sample.php avec cPanel

Retournez donc dans le gestionnaire de fichiers de cPanel.

Placez-vous dans le répertoire public_html (ou dans celui qui contient votre installation WordPress finale).

Cherchez, dans la liste de fichiers de droite, celui nommé wp-config-sample.php. Je vous conseille de faire une copie de sécurité de ce fichier avant de le modifier.

Pour modifier le fichier, faites un clic droit dessus, et choisissez Code Edit.

Puis cliquez sur le bouton Edit de la fenêtre qui s’ouvre. L’éditeur de fichier s’ouvrira dans un nouvel onglet.

Lignes à modifier dans le fichier wp-config-sample.php

Vous devriez y voir facilement les quelques lignes qui nous intéressent, elles devraient être en bleu.

  • Ligne 22 : define(‘DB_NAME’, ‘votre_nom_de_bdd’);
    Remplacez votre_nom_de_bdd (ne supprimez pas les ‘ ‘) par le nom de la base de données que vous avez créé à l’étape 4.
  • Ligne 25: define(‘DB_USER’, ‘votre_utilisateur_de_bdd’);
    Remplacez votre_utilisateur_de_bdd par le nom d’utilisateur choisi à l’étape 5.
  • Ligne 28 : define(‘DB_PASSWORD’, ‘votre_mdp_de_bdd’);
    Remplacez votre_mdp_de_bdd par le mot de passe choisi à l’étape 5

Le reste est très bien tel quel! Il ne vous reste qu’à enregistrer les modification (bouton tout en haut à droite), puis à fermer l’éditeur.

Renommer le fichier wp-config-sample.php en wp-config.php

Revenez à la fenêtre du gestionnaire de fichiers.

Sélectionner le fichier wp-config-sample.php, puis faites un deuxième simple clic gauche dessus. Vous pourrez alors modifier son nom!

Retirez la portion -sample pour le renommer wp-config.php, puis validez en appuyant sur la touche entrée de votre clavier.

Ouf! Vous devriez maintenant pouvoir reprendre le chemin normal et finaliser l’installation de WordPress, en relançant le script d’installation avec l’adresse http://votre-domaine/wp-admin/install.php, avec votre-domaine remplacé par le nom de domaine qui pointe vers votre hébergement.

Voyez la suite à l’étape 10!

Partagez cette page si vous la trouvez utile !

000